Présentation

 

Gilles Padovani crée la société de production .Mille et Une. Films fin 1995, à Rennes. Avec la volonté de produire des documentaires ayant une véritable écriture cinématographique, .Mille et Une. Films s'engage, depuis sa création, aussi bien sur des premiers films (Didier Nion, Olivier Hems…) qu’avec des réalisateurs plus confirmés (Gulya Mirzoeva, Xavier Villetard, Stéphane Mercurio…).

La ligne éditoriale s’est construite sur deux axes. Des films personnels : Dix-sept ans, Si loin du crime, Léonarda… et des films plus classiques aux thématiques le plus souvent centrées sur les questions de société : Discriminations, Huis clos pour un quartier, Vague à l’âme paysanne

Depuis quelques années, la fiction devient le deuxième axe de développement de la société. Elle a produit plusieurs courts-métrages : Nous, Mauvaise graine… En 2012, .Mille et Une. Films produit le long-métrage Les lendemains, premier film de Bénédicte Pagnot, primé au festival d’Angers et sorti en 2013 (UFO Distribution).

.Mille et Une. Films coproduit en 2014 avec Artémis Production (Belgique), Samsa Film (Luxembourg) et Liaison Cinématographique (France) Melody de Bernard Bellefroid (Distribution Damned Films) ainsi que le premier long-métrage des frères Arab et Tarzan Nasser, Dégradé, coproduit avec Made in Palestine Project (Palestine) et Les Films du Tambour (France), présenté en compétition à la Semaine de la critique 2015 (Distribution Le Pacte).

Depuis sa création, près de soixante-dix films ont été produits à la fois avec des chaînes nationales, régionales ou locales et quelques-uns à l’international. Une majorité de ces films a été sélectionnée dans de nombreux festivals et plusieurs y ont été primés.

.Mille et Une. Films est membre du SPI, du C7, de Films en Bretagne, d'Unifrance, de l'Agence du court métrage et du réseau européen EDN.